Tract 1981-2020

Par l’imaginaire du tract, je réfléchis au mouvement indépendantiste (Québec) et autonomiste (Alsace) qui a chamboulé les années 1970-1980. À partir d’une archive en apparence absente, je propose une lecture contemporaine de ces périodes. Ainsi, il ne s’agit pas d’un exercice d’anachronisme, mais plutôt d’anhistorisme ; en cette idée qu’elle restitue mes préoccupations actuelles à l’une de leurs conditions d’émergences. Ainsi, on y lit un texte allant au contraire du discours culturel-identitaire que l’on croirait y trouver.

Cette oeuvre a été présentée dans l’exposition Pierres de mauvaises langues.

2020

























📸 : Sébastien Zimmermann